Produire le commun

Biennale de Dakar, Sénégal - 2014

Également commissaires : Elise Atangana,  Smooth Ugochukwu Nzewi. Scénographie : Khalifa Dieng

Biennaledakar.org

Les biennales à travers le monde se multiplient pour générer une image monde. Certains accueillent cela comme la représentation manifeste de la globalisation, son expression la plus exaspérée, une répétition d’expositions d’art contemporain dans une course à la nouveauté. Mais d’autres, et nous voulons être de ceux-là, regardent cette multitude comme la tentative d’une « mondialité » et d’un désir commun de produire dans chaque lieu le « Tout-monde » tant attendu par Édouard Glissant. « J’appelle Tout-monde » disait Glissant, « notre univers tel qu’il change et perdure en échangeant et, en même temps, la « vision » que nous en avons ».

« Produire le commun » fut notre fil conducteur pour Dak’Art 2014. Nous cherchions, avec les 63 artistes invités d’Afrique et de la diaspora, à relier le politique à l’esthétique dans une démarche active et engagée.

 

Contact

Mentions légales

Facebook